Pour un accès de tous aux soins, défendons le Centre Hospitalier de Blois !

La CGT appelle la population et les hospitaliers à manifester devant la mairie de BLOIS lors du prochain conseil municipal LUNDI 23 AVRIL 2018 à 17H15 pour refuser les suppressions de lits et de postes.

DES SUPPRESSIONS DE LITS ET POSTES CONFIRMES !

Le 16 mars dernier, après avoir annoncé auparavant la possibilité de fermer 11 lits et de supprimer jusqu’à 14 postes, la direction du C.H.BLOIS a présenté le projet de service 2016-2020 de la maternité devant le Comité Technique d’Établissement (CTE).

La fermeture de l’unité de grossesses à risques de 11 lits et son regroupement avec les autres activités : diagnostic anténatal, suites de couches pathologiques et suites de couches physiologiques sur une seule unité de 25 lits soit 10 lits en moins !

L’effectif actuel de la maternité de 41,30 équivalents temps plein de personnels paramédical : infirmière de puériculture, aide-soignante, auxiliaire de puériculture, agents des services hospitaliers qualifiés et de 22,5 sages-femmes sera diminué de 7 postes.

LA MOBILISATION A PERMIS DE :

  • Déposer 4000 signatures de la pétition le 16 mars à l’ouverture du C.T.E.
  • De gagner un vote unanime des représentants des personnels contre ce projet.
  • De rassembler le même jour près de 300 manifestants devant l’hôpital.
  • De préparer la réussite de la manifestation régionale devant la plénière de la Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie (C.R.S.A) du 29 mars avec 1000 manifestants hospitaliers et usagers pour refuser la casse de notre système de santé et de sécurité sociale.

AMPLIFIONS LA MOBILISATION !

Elle a déjà permis le recueil de près de 7000 signataires de la pétition et que les représentants du CESER, du Conseil Régional et du Conseil de l’Ordre des médecins ne prennent pas part au vote sur l’avis de la Conférence  Régionale de la Santé et de l’Autonomie le 29 mars dernier. Continuons la mobilisation pour que les élus et les représentants de la société civile se prononcent contre ce plan de casse de l’hôpital public et de notre système de sécurité sociale.

L’Union Locale CGT DE Blois avec le syndicat CGT du Centre hospitalier de Blois vous appelle à vous mobiliser :

  • en signant la pétition contre les suppressions de lits et postes comme l’ont déjà fait les plus de 6000 premiers signataires.
  • En manifestant devant la mairie de BLOIS le LUNDI 23 AVRIL 2018 à 17H15 avant la tenue du prochain conseil municipal pour obtenir un positionnement des élus contre les suppressions de lits et de postes.

La mobilisation a permis un vote contre le Plan Régional Santé 2  le 16 avril  au Conseil Économique Social Environnemental Régional et le 19 avril au Conseil Régional.

ENSEMBLE REFUSONS LA CASSE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *