Le 22 mai 2018 : unifier et élargir les luttes pour gagner le progrès social !

Les organisations syndicales CGT – FO – FSU – CFTC – CFE/CGC – UNSA – SOLIDAIRES – de Loir & Cher

Il est indéniable qu’Emmanuel Macron, son gouvernement et le patronat ont décidé d’imposer coûte que coûte une refondation profonde de la société française – politique d’austérité, plans de licenciements, casse des droits des travailleur·ses, démantèlement des services publics et de la sécurité sociale, etc.

Avec l’opération Action Publique 2022, le gouvernement accélère la destruction du service public, de la fonction publique et du statut des fonctionnaires, et annonce la privatisation des services publics tous azimuts.

Ces politiques vont aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans l’Éducation, les hôpitaux publics, les collectivités territoriales, les services fonctionnent dans des conditions partout dégradées et parfois désastreuses, sous dimensionnées en moyens humains et budgétaires, face à la demande et aux besoins des usager·es.

En Loir & Cher, ce sont de nouvelles fermetures de classes avec la carte scolaire pour la prochaine rentrée, le maintien du cap sur les fermetures de lits à l’hôpital de Blois et l’annonce de la fermeture des trésoreries de St Aignan et Montrichard.

Le 22 mars, à l’appel de toutes les organisations syndicales, des centaines de milliers d’agent·es de la fonction publique faisaient grève et manifestaient pour des augmentations de salaires, le dégel du point d’indice, la suppression du jour de carence et la création d’emplois statutaires.

De nombreux salarié·es du privé les ont rejoints dans la mobilisation sur des revendications similaires. Aujourd’hui, les mobilisations se poursuivent à la SNCF, Air-France, dans l’Énergie, les transports, chez Carrefour…

Grace à la mobilisation des salarié·es et des usager·es, le Plan Régional de Santé a été rejeté en région Centre Val de Loire. Comme dans d’autres périodes de notre histoire, par le développement des luttes revendicatives sur les lieux de travail et de vie, leur convergence, nous pouvons gagner le progrès social.

Parce que la Fonction Publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en œuvre des orientations de progrès social pour toutes et tous, les organisations syndicales Les organisations syndicales CGT – FO – FSU – CFTC – CFE/CGC – UNSA – SOLIDAIRES – de Loir & Cher constatant le refus du gouvernement, du patronat d’entendre leurs positions et propositions appellent l’ensemble des salarié·es du public comme du privé, des retraité·es, des privé·es d’emploi, de la jeunesse à se mobiliser sous toutes les formes possibles (grève, débrayages, etc.), et à participer au rassemblement

le mardi 22 mai 2018 à 14H30 devant la Préfecture de Blois.

Unis, déterminés, gagnons ensemble le progrès social !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *