Communiqué – Répression syndicale à Alliance Automotive Group

Plus le patronat et les pouvoirs publics vantent les mérites du mythe du dialogue social, plus ils s’attaquent aux droits des salariés, aux droits et libertés syndicales.

En réalité, dans cette période de remise en cause généralisée des droits et acquis des salariés, les entraves à l’exercice du droit syndical, les tentatives d’exclusion des syndicalistes de leur travail se multiplient dans le privé comme dans le public.

Ainsi, après une première tentative, refusée par l’Inspection du Travail en décembre 2016, la direction de l’entreprise Alliance Automotive Group à la Chaussée St Victor a engagé une procédure de licenciement à l’encontre du délégué du personnel CGT et d’un syndiqué CGT pour se débarrasser des empêcheurs de surexploiter les salariés.

L’Union Départementale des syndicats CGT de Loir & Cher appelle l’ensemble de ses syndiqués et militants, toutes celles et ceux attachés à la défense des droits et libertés individuelles et collectives, au respect des droits syndicaux à participer à un rassemblement le vendredi 13 juillet à 9H30 devant l’entreprise Alliance Automotive Group – 2 rue Copernic à la Chaussée St Victor, (ZI des Gailletrous) pour exiger le respect des droits et libertés syndicales et l’annulation de ces procédures scandaleuses.

Blois le 11 juillet 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *