Grève du 25 juin 2015

La CGT de Loir et Cher appelle, dans un cadre national interprofessionnel à la grève et à manifester le jeudi 25 juin 2015 dès 14h30 devant la préfecture puis à 15h devant l’unité territoriale de l’Agence Régionale de la Santé. Elle revendique une hausse générale des salaires, des retraites, des minimas sociaux et manifeste pour obtenir, par la satisfaction des revendications, des améliorations importantes de nos conditions de travail et de vie. Elle revendique pour toutes et tous le droit de vivre dignement grâce à : une sécurité sociale renforcée, financée par les richesses créées par le travail ; un égal accès de qualité à la santé ; un travail stable qualifié en maintenant et en relocalisant les productions ; et par une reconnaissance universelle des qualifications.

L’espoir : construire ensemble les luttes revendicatives !

Une fois de plus, près d’un électeur sur deux a déserté les urnes, avec 49% d’abstention en France et 46.58% en Loir & Cher. Le premier tour des élections départementales place les abstentionnistes comme la première force d’expression de ce scrutin.
Les électeurs, le peuple pour moitié, rejettent le discours politique qui enferme dans une pensée unique libérale au service des forces de l’argent. Les partis traditionnels ne leur proposent plus que le mirage de l’Union Européenne, qu’elle soit sociale ou non, au prétexte de les sortir de la crise qu’ils subissent.
Chacun voit bien que dans la vie de tous les jours, les choix des orientations politiques prises par des gouvernements libéraux, de droite ou de gauche, ne font qu’accroitre l’austérité, le chômage, l’exclusion et la misère en détruisant les acquis sociaux (droit du travail, protection sociale…).
Désemparés, en colère, le FN peut apparaitre comme le seul moyen d’expression politique pour affirmer un désir de changement.
Pourtant, ce parti raciste, xénophobe, anti-syndicat, anti forces de progrès social, anti-fonction publique de par son discours populiste, donne le change en faisant croire qu’il est proche des populations alors qu’il n’a que la haine, le rejet de l’autre à proposer pour accéder au pouvoir.
Une fois en place, son objectif ne sera pas de changer la société au profit du peuple. Bien au contraire, il s’emploiera par la dictature, à faire respecter l’ordre établi, moral, traditionaliste et réactionnaire.
Ce qui pourrait apparaitre comme un remède se révèlerait être le pire des poisons contre la liberté, la démocratie et le progrès social.
Du scrutin, ressort le rejet massif des politiques libérales gouvernementales successives qui privilégient le déversement de fonds publics aux entreprises au détriment de la réponse aux énormes besoins sociaux des populations.
L’espoir de changer vraiment les choses réside dans la capacité du peuple à se mobiliser, des salariés du privé, du public, des chômeurs, des retraités, des jeunes apprentis et étudiants à construire les revendications pour répondre à leurs besoins.
S’organiser sur les lieux de travail et de vie avec les syndicats CGT forts en adhérents contribuera à développer les luttes pour les faire converger, permettant ainsi de faire gagner les revendications et de participer au changement de société.

Rendez-vous à toutes et à tous le jeudi 9 avril 2015 pour rejeter ensemble l’austérité et pour les revendications sur les salaires, l’emploi, la sécurité sociale, les services publics.
En grève dans toutes les entreprises et services et manifestons dans l’unité à :
10H30 place de la liberté à Vendôme
10H30 devant la Mairie de Romorantin
14H30 devant la Préfecture de Blois

déclaration de l’UD le 24 03 2015

Fait à Blois le 24/03/2015

Halte au génocide Israélien contre le peuple palestinien !

Au 9ième jour de l’agression israélienne contre le peuple palestinien de Gaza, le nombre de victimes s’alourdit face à l’intensification des raids de l’aviation d’Israël. Ce sont plus de deux cents civils palestiniens dont des femmes et des enfants qui … Lire la suite