Donnez-vous de la force pour défendre vos intérêts. ADHÉREZ A LA CGT !

Aujourd’hui encore, pour mettre en échec la loi « travail » et gagner la satisfaction des revendications, il y a besoin de salarié(e)s, plus et mieux organisés au sein d’une CGT plus forte, rassembleuse et déterminée à défendre leurs intérêts. … Lire la suite

TLC : la CGT sort de la voie de garage

L’élection des représentants des personnels avait lieu le 21 janvier 2015 dans l’entreprise Transport du Loir et Cher (TLC). Pour la première fois, la CGT se présentait seule face à une liste d’union CFDT-CFTC-FO.
Dans le collège ouvriers/employés, pour le Comité d’Entreprise, la CGT obtient 2 élues titulaires et deux élues suppléantes en faisant entre 51 et 55,8% des voix exprimées. Pour les Délégués du Personnel, les listes CGT obtiennent près de 57% des suffrages, et ont ainsi 3 élues titulaires et 3 élus suppléants.
Même si la CGT a déposé une liste dans le 2ème collège (ingénieurs, agents de maîtrise, techniciens, cadres), elle n’obtient pas de siège. De ce fait, alors qu’au total la CGT fait 287 voix sur les 565 recueillies par l’ensemble des listes titulaires (soit 50,8%), elle n’obtient malheureusement pas la majorité au CE. Et elle est à égalité pour le nombre de DP titulaires (383 voix sur 678).
Toutefois, ces élections montrent une progression de la représentativité de la CGT dans l’entreprise. Elles soulignent positivement l’activité menée par le syndicat CGT de TLC depuis un an et demi, date de sa relance, pour défendre les salariés sur les questions de réorganisation des feuilles de route, hausse des salaires, amélioration des conditions de travail et de sécurité. Le syndicat CGT appelle l’ensemble des salariés à le rejoindre.

Les salarié-e-s de CDM* s’organisent, votent, décident de créer un syndicat CGT pour mettre fin l’arbitraire patronal

A CDM Montrichard comme dans la plupart des entreprises où n’existe pas de syndicat CGT, les salarié-e-s font face à un patronat agressif, insultant, méprisant. Des dirigeants d’entreprise qui se considèrent comme les seuls maîtres à bord de « leur entreprise » et peu importe si derrière les établis, les tables de coupe, les machines à coudre, des salariées n’en peuvent plus de subir quotidiennement les brimades, les insultes, l’intolérance de celles et ceux qui ont fait le choix de servir les intérêts des dirigeants de l’entreprise.
A force de ras le bol et après des contacts avec des responsables CGT, quelques salarié-e-s ont décidé-e-s de s’organiser pour se présenter aux élections du Comité d’Entreprise et de Délègue du Personnel, mais aussi pour créer leur syndicat CGT !!!
Les élections ont eu lieu en février 2015 et les salarié-e-s ont massivement voté-e-s à plus de 80% pour la CGT en permettant de mettre en place un C.E et des Délégué-e-s du Personnel CGT capables de décider, de faire remonter à la direction les très nombreuses revendications collectées dans les ateliers.
Les délégué-e-s CGT sont conscients de l’énorme travail à faire dans cette entreprise pour qu’enfin les salarié-e-s soient libres de s’exprimer, de s’informer et surtout capables de retrouver leur dignité.
Après ce vote CGT et cette victoire sur l’arbitraire patronal un vent de LIBERTE COMMENCE A SOUFFLER A CDM MONTRICHARD.

*CDM– Commerciale de Maroquinerie . 5 Etablissements ; 2 à Montrichard, 1 à Monthou sur Cher , 1 à Montoire et la Holding à Chissay en Touraine.

Pour ne plus subir, une seule solution : s’organiser a la cgt !

Pressions sur les salaires, dégradation des conditions de travail, non paiement des heures supplémentaires, non respect du droit du travail, chantage à l’emploi, etc. sont le lot quotidien des salariés dans de très nombreuses entreprises, face à un patronat décomplexé par les mesures antisociales du gouvernement qui répond exclusivement aux injonctions du Medef, au nom du mythe de la compétitivité et de l’arnaque du cout du travail.
Cette situation n’est pas inéluctable. En effet, si individuellement, les salariés sont quelque peu démunis ou se sentent impuissants face à leur employeur, unis, solidaires et déterminés, ils ont la force pour résister et défendre leurs intérêts.
Il est donc indispensable que tous les salariés s’organisent sur chaque lieu de travail, en se syndiquant, en créant leur syndicat CGT dans leur entreprise afin d’être plus efficaces et de se donner les moyens d’agir ensemble pour imposer d’autres choix.
C’est dans cet objectif que les salariés d’ID Verde, entreprise de paysagisme et d’entretien d’espaces verts, et ceux d’Innothera, entreprise pharmaceutique située à Chouzy sur Cisse, viennent de créer leur syndicat CGT. Chez Innothera, le syndicat CGT, nouvellement créé, est même ressorti en tête des élections professionnelles.
Nous leur souhaitons plein succès dans leurs actions et initiatives et invitons tous les salariés à sortir de la résignation, à ne plus subir en suivant leur exemple.