Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité !

Le samedi 26 mai, les 14 organisations* politiques, de jeunesse, associations et syndicats de salarié·es de Loir-et-Cher, inscrits sous la bannière nationale « Marée populaire », ont organisé une initiative départementale à  Blois pour marquer leur opposition aux réformes régressives imposées à marche forcée par le Président Macron et son gouvernement et diffuser les propositions alternatives de progrès social.

A partir de 11h30, plusieurs centaines de personnes ont investi le carrefour de la Résistance autour d’un barbecue revendicatif et arpenté les stands tenus par différentes organisations proposant leurs publications. Les idées foisonnent sur ce forum aux allures conviviales où l’on partage un verre et un sandwich.

Puis, à partir de 14h00, près de 1200 personnes ont remonté la rue Denis Papin vers la Préfecture dans une manifestation festive où slogans anticapitalistes et chants révolutionnaires se sont mêlés. Des pancartes et de multiples banderoles donnent le ton sur les motifs de mécontentement et les revendications.

Une première qui a permis de rassembler toutes les tendances opposées au tournant ultralibéral que prend notre société et s’est inscrite dans une période de développement des mobilisations pour la défense du service public ferroviaire, l’enseignement public accessible pour toutes et tous, la reconquête d’un véritable accès aux soins pour toutes et tous, des services publics de qualité et de proximité, le renforcement du système solidaire de protection sociale.

La dynamique du rassemblement pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité s’inscrit dans une volonté de déploiement d’un mouvement social plus unitaire, plus large. Les organisations signataires de l’appel du 26 mai réaffirment leur volonté et leur détermination à rassembler les salarié·es, les privé·es d’emploi, les retraité·es, la jeunesse, dans toute leur diversité, à construire la mobilisation indispensable pour stopper les politiques de reculs sociaux et imposer de nouvelles conquêtes sociales.

En Loir-et-Cher, en tenant compte de l’appel national interprofessionnel unitaire pour une journée d’action le 28 juin, les organisations appellent les salarié·es, les privé·es d’emploi, les retraité·es, les jeunes à participer massivement à cette nouvelle étape de la construction d’un mouvement social d’ampleur.

(*)ATTAC, CGT, EEVL, France Insoumise, FSU, Génération.s, Jeunes Insoumis, MJCF, NPA, NPA Jeunes, Parti de Gauche, PCOF, PCF, Solidaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *