12 septembre : appel unitaire

Les organisations syndicales CGT –FSU et Solidaires de Loir & Cher

Tous ensemble, le 12 septembre contre les projets de Macron et du patronat pour gagner de nouvelles conquêtes sociales, tous en grève et en manifestations.

Il avait annoncé la couleur et ses premières décisions l’ont confirmé : Macron, poulain du patronat et de la finance est bien le Président qui veut prendre aux pauvres pour donner aux riches.
Les premières « mesures phares », qu’il entend mettre en œuvre dans l’urgence, au mépris total du débat démocratique, sont les ordonnances pour casser le Code du travail, les conventions collectives, pour offrir au patronat la liberté totale d’exploiter les salariés, sans contraintes.
Parmi les objectifs annoncés, pour la grande satisfaction du MEDEF, c’est l’inversion de la hiérarchie des normes par la primauté des accords d’entreprises sur le Code du travail, les conventions collectives, le contrat de travail.
C’est la possibilité pour les employeurs, d’imposer unilatéralement des référendums, sous le chantage permanent à l’emploi, pour imposer des reculs.
C’est la généralisation de la précarité à vie avec les CDD de chantiers ou d’opérations.
C’est la facilitation des licenciements et le plafonnement des indemnités prud’homales.
C’est la fusion des institutions représentatives du personnel et notamment la suppression des Comité d’Hygiène de Sécurité et Conditions de Travail, avec toutes les incidences sur les conditions de travail, la prévention des risques.
Mais au-delà de la liquidation des droits et garanties collectives des salariés, c’est tout notre système de protection sociale qui est dans la ligne de mire de Macron avec notamment un nouveau plan d’économie de 15 milliards d’euros dans le secteur de la santé et de la sécurité sociale et le transfert de son financement par le salaire socialisé vers l’impôt, par l’augmentation de la CSG qui va pénaliser notamment les retraités.
C’est également de nouveaux coups de butoirs portés aux services publics avec un énième plan d’économie de 60 milliards d’euros, la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires avec la volonté de livrer l’ensemble des missions de services publics aux appétits financiers des grands groupes privés.
C’est en fait un remodelage en profondeur de notre société, la liquidation de l’ensemble de nos conquêtes sociales pour nous faire basculer vers le modèle anglo-saxon, prisé par le patronat, les grands groupes et la finance.
Donner un permis de licencier librement aux patrons, abaisser les droits des salariés n’a jamais favorisé le développement de l’emploi et la relance de l’économie. Alors que les dividendes versés aux actionnaires n’ont jamais été aussi colossaux, que la bourse explose, que les fortunes gigantesques s’affichent avec insolence, jamais les richesses créées par le travail n’ont été aussi importantes.

A l’inverse, des prétentions destructives de Macron au service du patronat et de la finance, ensemble, unis dans l’action, nous pouvons gagner :

  • une véritable augmentation des salaires, retraites et minima sociaux,
  • le développement de l’emploi stable et qualifié, à temps plein, notamment la réindustrialisation du département,
  • la reconquête d’une Sécurité Sociale couvrant l’ensemble des risques à 100%,
  • la reconquête de véritables services publics de proximité, répondant aux besoins des populations.

Pour en finir avec ces politiques au service du patronat et de la finance, pour la défense et la conquête de droits nouveaux, pour le progrès social, les organisations syndicales CGT –FSU – Solidaires de Loir & Cher appellent les salariés, actifs, retraités, privés d’emploi à se mettre en grève et à manifester le mardi 12 septembre 2017 :
A 10H00 devant la Halle à Romorantin
A 10H00 Place St Martin à Vendôme,
A 11H00 devant le siège du MEDEF à Blois (quai Henry Chavigny)
Ensemble, unis déterminés dans l’action, nous pouvons imposer d’autres choix.

Blois le 31/08/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *